Télécharger GERMES

GERMES

Licence: à partir de 100 $
239 téléchargements
Vérifié pour les virus
?
Testé sur virustotal
Version
4.2
Mise à jour de
Compatibilité
Windows ME, Windows 2000, Windows XP, Windows 2003, Windows Vista
Taille
6.52 MB
Langue
Russe, Anglais, Ukrainien
Site web
www.nsoft-s.com

Description

L'agent de fichiers GERMES est conçu pour un transfert automatique de fichiers rapide, pratique et fiable. Les fichiers sont transférés via n'importe quel canal de communication (lignes louées, Internet, etc.) via TCP/IP. Il fonctionne selon la technologie client-serveur.

Très facile à installer et à configurer. Facile à intégrer, par exemple dans les systèmes client-banque. La transmission des fichiers s'effectue par n'importe quel canal de communication (lignes spécialisées, Internet, etc.) en utilisant le protocole de réseau TCP/IP. Le paquet permet le cryptage des données transférées (Blowfish, DES, 3DES, Rijngael (AES), Square, Twofish - au choix). GERMES est basé sur un système client/serveur. Il est très facile à installer et à configurer et dispose d'une aide détaillée.

Caractéristiques :

  • serveur multithread ;
  • sert plusieurs connexions clients en même temps ;
  • possibilité de travailler via des connexions téléphoniques (dial-up) ;
  • consignation détaillée des actions du client et du serveur pendant l'échange mutuel de fichiers ;
  • compression des fichiers pendant la transmission ;
  • liaison des clients par adresse IP et/ou MAC pour une autorisation fiable ;
  • connecter des clients à plusieurs serveurs ;
  • transmission de messages aux utilisateurs (texte RTF - il existe un éditeur intégré) ;
  • simplicité d'intégration de GERMES avec d'autres systèmes logiciels (par exemple, les systèmes Client-Banque) ;
  • un planificateur de démarrage intégré sur le client.

Classement

4.5
2 évaluations
Cliquez, pour une évaluation rapide

Laissez un commentaire

Votre nom*
Votre e-mail*
Commentaire*

Critiques

photo
il y a 12 ans
muxinboris
Merci à Marikutsa d'avoir créé un programme formidable ! Merci à plus tard, Boris.
0
0